cordon bleu diplôme

Voilà, le Cordon Bleu, c’est fini ! Vendredi, c’était notre cérémonie officielle de remise des résultats, avec médailles, diplômes, photos par centaines, et beaucoup d’adieux. Je ne sais pas par où commencer cet article, il y a tellement de choses à raconter sur ces dernières semaines !

cordon bleu diplôme

On était invité dans un joli « country club » pour l’occasion !

D’abord, un rapide récap des derniers jours… Pour l’ultime cours pratique, une tarte moderne, multicouches, avec une pâte sablée, une compotée de fruits, un disque croquant, un biscuit moelleux, un crémeux et un joli glaçage brillant. On pêche au sort les différents éléments de notre tarte, la mienne est donc un mélange étrange de cassis, mandarine et framboises… On sent que tout le monde est un peu ému de salir une dernière fois cette grande cuisine !

cordon bleu diplôme

On a ensuite l’occasion de tester une dernière fois notre entremets avant le jour de l’examen et de mettre au point les derniers détails. Je suis contente, je termine en 4 heures tout pile, le chef aime bien mon travail, je me sens prête pour l’examen.

cordon bleu diplôme

Certains m’ont posé la question. Cette affreuse semelle dorée pas du tout photogénique est imposée par l’école, ce n’est pas un choix personnel ! 🙂

Dernière ligne droite, un examen théorique toujours aussi rigolo en termes de choix des questions (mais c’est bien, cette fois-ci je savais que ça ne servait à rien d’étudier puisque les questions n’allaient pas se trouver dans le cours !) et remise de mon portfolio, 120 pages de descriptions de recettes, d’auto-évaluations, de photos et de croquis. Comme quoi maîtriser l’outil « table des matières » de Word m’est toujours utile !

cordon bleu diplôme

La bête !

Feu d’artifice final, l’examen pratique, que je termine courageusement en 3h50 avec un entremets et deux petites miniatures dont je suis ultra fière. Quelques soucis principalement dû à un stress pas toujours maîtrisable mais franchement, je m’en sors bien. À la fin de l’épreuve, on nettoie la cuisine, on range une dernière fois notre kit de couteaux et on quitte la classe le coeur un peu serré. J’avoue être déçue par ma cote finale, mais ce n’est pas bien grave, puisque je suis diplômée !

cordon bleu diplômecordon bleu diplôme

À défaut d’une photo (on n’avait pas le droit d’en prendre !), voilà les croquis que j’ai réalisés pour mon portfolio !

Alors voilà, 9 mois complètement dingues se terminent ici, j’ai appris des millions de choses, en termes de techniques, de créativité, de persévérance. J’ai appris qu’il est possible de faire fondre du chocolat au bain-marie et de faire autre chose pendant ce temps-là. Et qu’accessoirement, c’est comme ça qu’on travaille efficacement. J’ai appris qu’il est possible d’écrire avec du chocolat. (De manière générale, j’ai appris beaucoup de choses sur le chocolat !)

cordon bleu diplôme

Et pourtant, c’était pas gagné !!! 🙂

J’ai rencontré des gens des quatre coins du monde, certains très jeunes, d’autres avec un parcours de vie assez similaire au mien. Des rencontres que je n’oublierai jamais. Moi qui à la base ai parfois du mal à aller vers les autres, on peut dire que je suis (presque) guérie ! J’ai aussi rencontré des filles qui décorent des gâteaux de manière spectaculaire (ici), qui font des biscuits à tomber (ici), des photos culinaires dingues (et ici).

cordon bleu diplôme

Les copines !

J’ai aussi appris énormément de choses sur moi et sur ce que j’attendais de la vie (beaucoup de sucre, peu de trajets en voiture). J’ai beaucoup douté sur mes capacités. J’ai réfléchi, écrit, cogité, quelque chose de fou, que ce soit pour les cours ou pour ce blog. J’ai vécu de longues périodes d’insomnie et des réveils très matinaux (la faute au sucre, toujours). Et pourtant, j’ai adoré chaque minute (bon, pas les minutes d’insomnie, j’avoue) !

C’est clair, cette école c’était dur. Rien que passer autant de temps debout, après des années derrière un bureau, c’était déjà un challenge ! Et puis, ce n’était pas vraiment gagné d’avance. J’ai un jour décidé de prendre des cours de pâtisserie parce que je me sentais complètement coincée dans ma vie de bureau et qu’il me fallait un plan B. J’ai choisi quelque chose que j’aimais (j’aime surtout manger, il faut l’avouer) puis j’ai persévéré. J’ai découvert qu’avoir une attitude positive, admettre qu’on ne sait rien du tout (mais toujours, toujours faire semblant qu’on comprend quelque chose quand même 🙂 ) c’est la meilleure chose à faire. Et puis, surtout, j’ai reçu un soutien incroyable de mes proches, qui m’ont tous, à leur façon, permis de sortir de ma zone de confort.

cordon bleu diplôme

Un an plus tard, cette petite illustration reste plus que jamais au coeur de mes pensées !

Alors voilà, un jour, j’y arriverai, c’est sûr ! La suite ? J’ai trouvé une place de commis dans une jolie pâtisserie à Windsor, où on va déménager cet été. J’ai hâte de continuer à apprendre et d’avoir les mains dans la farine toute la journée.

Le chapitre Cordon Bleu se termine ici, mais promis, le blog reste là, lui, avec plein de nouvelles recettes, selon mon emploi du temps ! Si vous tombez sur cet article parce que vous cherchez des informations sur les cours, n’hésitez surtout pas à m’écrire et à me poser toutes vos questions, j’y répondrai avec plaisir.

Vous souhaitez recevoir une notification dès qu’un article est publié ?
Abonnez-vous en bas de la page !

Print Friendly, PDF & Email

10 Comments on Le Cordon Bleu – Clap de fin !

  1. Toutes nos félicitations!
    Voilà une décision que tu as eu raison de prendre! Le travail a payé et tu sembles beaucoup plus épanouie entourée de sucre, chocolat, ustensiles de cuisine, etc. que d’un ordinateur et de dossiers à traiter!
    Bravo pour le courage dont tu as fait preuve, ce n’est pas un cap que tout le monde serait prêt à franchir…et pour ça : RESPECT!

    Lisa et Max

  2. C’est vraiment impressionnant tout ce travail accompli. Ce changement de cap est courageux. Félicitations 🙆 pour votre diplôme 🎓 et bonne continuation pour ce nouveau travail. J’ai hâte de voir de nouveaux desserts avec vos connaissances nouvellement acquises. Encore bravo 👏

    • Oh merci beaucoup Patty c’est vraiment gentil ! J’ai hâte d’entamer la suite moi aussi, j’espère que j’aurai encore assez de temps pour pâtisser dans ma petite cuisine !

  3. Je « découvre » ton site de manière moins informelle que par mon smartphone qui me permettait d’illustrer tes réalisations à mes copains qui demandaient de tes nouvelles… et je suis vraiment super impressionné de tout ce chemin parcouru, la beauté formelle de tes présentations avec la simplicité complice que tu donnes dans tes descriptifs.. Tu as bien fait de sortir de ta zone de confort… et , de fait, la magie semble s’être invitée… Attention… les zones de confort sont souvent à être dépassées.. Mais c’est cela qui nous rend vivants! Féliciations

    • Merci, ça me touche beaucoup ! Beaucoup de challenges à relever, mais c’est ça qui rend la vie si intéressante ! A bientôt !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *